Intouchable Bacri

CatégorieCinéma, Films en salle

bacri Le « Sens de la fête », ou la rencontre merveilleuse entre les réalisateurs David Toledano et son compère Olivier Nakache, qu’on ne présente plus depuis « Intouchable », et le splendide acteur qu’est Jean-Pierre Bacri, épaulé par un casting épatant.

Je l’avoue, je le confesse, je suis Bacriophile depuis « Un air de famille », film dont l’immense mérite avait été de révéler également Jean-Pierre Darroussin et Catherine Frot. Dans la foulée, « Kennedy et moi » avait encore contribué à cette fascination pour un acteur au registre capable de vous faire sortir des larmes de rire et d’émotion.

Et puis voici ce personnage d’organisateur de mariages qui va vivre une de ces journées que nous avons tous connues, celles qui vont, dès le début, de travers. Où le monde semble se liguer contre vous avec pour seul objectif de vous contrarier, depuis le correcteur d’orthographe de votre smartphone jusqu’à l’abruti engagé par votre assistante, celui qui, en débranchant par erreur le camion frigorifique, a avarié toute la viande du plat de résistance.

Les comédies les plus drôles font souvent la part belle au duo : « La Grande Vadrouille », « Les Visiteurs ». Omar Sy et François Cluzet ont éclaboussé de leur talent « Intouchable ». Ici, Bacri a pour partenaire l’époustouflant Benjamin Lavernhe, jeune marié agaçant, arrogant, pointilleux et narcissique, et pour comparses un galerie épatante de seconds rôles, de Jean-Paul Rouve à Gilles Lellouche ou encore le tout jeune Gabriel Nakache, en lycéen de troisième assistant du photographe.

Un bijou tendre, poétique et drôlissime, à ne manquer sous aucun prétexte.

←     

Aucun commentaire